Chine : deuxième plus grand vignoble au monde

Chine : deuxième plus grand vignoble au monde

Chine : deuxième plus grand vignoble au monde

Feuille de vigne

Annoncé lundi par l’Organisation Internationale du Vin (OIV) à l’occasion de son rapport annule de statistiques, la Chine possède le deuxième plus grand vignoble au monde, derrière l’Espagne, qui reste première. La France se classe donc en troisième position.

 

Le marché du vin chinois

Peuplé de plus d’1,40 milliards d’habitants, la Chine représente un marché très conséquent de par son ampleur.

En matière de superficie viticole, la Chine a fait une belle progression puisqu’en une quinzaine d’années, elle est passée d’une superficie mondiale de 3,9% à 10,6%, contre un recul du vignoble français de 11,5% à 10,5%.

 

En terme de consommation, le pays se classe 5ème des pays les plus consommateurs de vin au monde, et 1er pour la consommation mondiale de vin rouge. Cependant, les exportations de Bordeaux baissent, les chinois consommant de plus en plus de vins issu de leur pays.

 

Les résultats publiés en 2015

En 2014, la Chine a fait une belle progression puisqu’elle se classe donc en deuxième position, possédant le deuxième plus grand vignoble mondial, devançant ainsi la France.

La raison ? En 2013, les chinois ont dédié à la culture de la vigne plus de 799 000 hectares, contre seulement 792 000 pour les français. En agissant de la sorte, la Chine est stratégique en voulant s’auto-suffir à elle-même. La demande de vin progressant d’années en années dans le pays, ils se mettent donc à cultiver des cépages comme le chardonnay, le cabernet sauvignon ou encore le syrah.

 

Pour autant, pas besoin de s’inquiéter pour le moment, la production chinoise étant encore loin derrière les pays occidentaux. La France reste le premier pays producteur de vin au monde, avec une production de 47 millions d’hectolitres en 2014, ce qui représente un volume quatre fois plus important que celui qui est produit par la Chine actuellement. Les exportations françaises se portent également très bien, étant le pays qui génère le plus d’argent pour cela, avec 7,7 milliards d’euros par an.

 

De plus, selon un article du Quartz, la PDG Ning Gaoning de Cofco, société la plus productrice de vin en Chine, avoue elle-même que ses vins ne sont « pas terribles ». La qualité des vins chinois ne concurrence donc pas les vins occidentaux, et notamment les vins français.

 

Nous avons donc encore quelques années devant nous avant de voir venir. Cependant, d’ici une dizaine d’années, la Chine pourrait également devenir le premier pays producteur de vin au monde.

 

Affaire à suivre.

Crédit photo : Michel Séguret

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage