Comment bien stocker son vin ?

Comment bien stocker son vin ?

Pour bien conserver votre vin, il est essentiel de faire attention à la température, l’humidité ou encore l’obscurité de votre cave à vin.  Un tas de petites choses joue sur la conservation de votre vin.

La température

La température de votre cave à vin est essentielle et joue un rôle très important puisque si elle est trop importante, votre vin évoluera plus vite. Même les variations de celle-ci peuvent s’avérer dangereuses puisque les chocs thermiques sont très mauvais pour le vin, alors qu’une augmentation en douceur, si bien-sur elle ne dépasse pas 18 degrés, est plus appréciée.

 

Conserver la température de sa cave à 12 degrés s’avère idéal si vous voulez laissez vieillir vos vins. Cependant, ils faut faire preuve de patience puisqu’à cette température, ils vieillissent très lentement.

 

L’humidité

 

L’humidité est un facteur également très important pour le bon vieillissement de vos vins, et elle est trop souvent négligée. La sécheresse d’une cave peut causer de véritables dégâts.

En effet, s’il y a moins de 70% d’humidité, les bouchons peuvent sécher et le vin s’évaporer. A ce rythme là, le niveau peut descendre rapidement.

 

Petit conseil pour garder une bonne humidité dans votre cave, utiliser un hygromètre, ou y déposer un récipient rempli de sable, que vous mouillerez à intervalles réguliers.

Une trop forte humidité est moins néfaste, puiqu’elle causera plus de dégâts sur les étiquettes que les vins en eux-mêmes.

 

L’obscurité

L’obscurité de votre cave à vin peut être néfaste si elle est trop prononcée, surtout pour les vins blancs. Le vin blanc pour aussi prendre un « goût de lumière« . Les bouteilles transparentes de ceux-ci y sont plus sensibles, en laissant passer plus de rayons ultra-violets.

 

Les vignerons-producteurs qui embouteillent leurs vins dans ce genre de bouteille les emballent généralement de papier de soie, pour les protéger.

Ainsi, il faut que votre cave soit véritablement sombre, avec des lumières à faible intensité.

 

L’air

La cave doit être aérée, pour éviter les moisissures sur le liège. Un système d’aération ou de ventilation est donc à prévoir.

Pour s’aérer correctement, la grandeur de la cave doit être satisfaisante. Les odeurs des produits chimiques sont à proscrire.

Pour savoir si votre cave est bien aérée, sentez le bouchon de liège. S’il dégage une mauvaise odeur, pensez donc à aérer.

 

Le calme 

Si le vin est sujet à des secousses ou des vibrations, il dégagera des bactéries qui altérera sa qualité. Les tannins ou les matières colorantes peuvent être détruites par les ultra-sons.

Métro, ou train, à proximité pourrait réveiller des bactéries des vin plutôt instables. Il est donc privilégié de le conserver dans un lieu calme.

 

Pour suivre tout le processus de préparation du vin, nous vous invitons à lire notre autre article : La Préparation des vins : de la conservation au service !

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage