Comment choisir son fromage

photo fromage 2

Comment choisir son fromage

Comment s’y retrouver ? C’est simple : vous pouvez toujours vous fier à votre palais. Il y a des fromages pour tous les goûts !

Que ce soit à l’épicerie ou à la fromagerie, avant d’acheter un fromage inconnu, il est souhaitable de le goûter. Mais est-ce suffisant?

Fromages fermiers, artisanaux, laitiers : quelles différences ?

Un fromage fermier (ou fromage de ferme) est produit avec le lait d’une seule ferme et fabriqué tout de suite, sur place, après la traite, sans qu’il soit ni réfrigéré, ni thermisé.
Ce fromage est typique et propre à son terroir. Sa saveur varie selon les saisons et l’herbe que les vaches mangent.

Un fromage artisanal est fabriqué dans une petite structure, appelée laiterie, à partir d’un mélange de laits de plusieurs fermes proches. Ces laits sont crus ou thermisés.

Un fromage laitier est produit avec des laits venant toujours de la région mais de fermes moins proches, et ils sont généralement thermisés. La fabrication est plus automatisée. Celui-ci reflète toujours son terroir, mais il a moins de saveurs que le fromage artisanal et encore moins que le fromage fermier.

Vous pouvez aussi vous fier à la couleur et la texture de la croûte. Un fromage de bonne qualité a une couleur franche et luisante. Si vous le pouvez, touchez-le délicatement.

N’oubliez pas de regarder  la mention « meilleur avant » sur l’emballage : vous le choisirez, en fonction de vos goûts, plutôt jeune ou affiné !

La saisonnalité des Fromages

Il existe des saisons pour les fromages comme pour les fruits ou les légumes, et il existe aussi des crus pour le lait à l’égal du vin

Le printemps : Les animaux paissent l’herbe des pâturages et le lait bénéficie des arômes nouveaux qui vont enrichir les fromages. C’est surtout la saison des chèvres. A ne pas manquer !

L’été, leur affinage terminé, les fromages arrivent sur les étals à pleine maturité. C’est la saison pour savourer les meilleurs camembert, les meilleurs Saint-Nectaire et plus généralement toutes les pâtes molles, à croûtes lavées et fleuries.

L’automne va redonner une seconde jeunesse aux pâturages à la faveur du regain. C’est ici que les chèvres retrouvent de la force et que les pâtes molles perdurent.

L’hiver est synonyme de mauvais temps et d’excès d’humidité, sans herbe fraîche pour les animaux qui sont nourris au foin et au pire à l’ensilage. Le lait est par conséquent moins riche et moins typé. Les fromages fabriqués sont loin de leur optimum gustatif, excepté le Vacherin-Mont d’or, fabriqué en Automne-Hiver.

Les fromages sont des produits de saison ! Rappelez-vous en !

Nous vous  conseillons donc de respecter les périodes idéales de consommation, et de tenir compte du délai et du travail d’affinage,  pour laisser pleinement les fromages exprimer leurs qualités.

Crédit photo : Room reporter

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

btnimage