Elgines

Hors Stock
Elgines : fromage fermier au lait cru de chèvre

Elgines

0 out of 5 based on 7 customer ratings
(7 avis client)

7,10  TTC

L’Elgines est un fromage fermier au lait cru de chèvre produit dans le Cantal par Elizabeth et Pierre MAURY.

Prix à la Pièce : 7,10 €

Rupture de stock

Product Description

Terroir et Origine

En 1989, Elisabeth et Patrick Maury se reconvertissent à l’agriculture et achètent une vieille ferme inutilisée. Ils y élèvent un petit troupeau de chèvres de race alpine (80 chèvres laitières et 20 chevrettes).

Elles alternent en fonction des saisons les pâturages l’été et fourrage et céréales l’hiver.

Fabrication

La qualité des fromages fabriqués est le résultat d’une transmission réussie d’un savoir-faire ancien et familial. La touche personnelle est fournie par l’utilisation d’un moule à bruccio (ou Brocciù corse) qui leur donne leur forme originale.

Voyage Sensoriel

  • Oeil : Dôme avec le centre affaissé, comme un volcan
  • Nez : Odeur caprine
  • Goût : Goût caprin léger
  • Toucher : Texture onctueuse

En Bref

  • Provenance : Joursac (Cantal)
  • Producteur : E et P. MAURY
  • Lait : Lait cru de Chèvre
  • Matiere Grasse - 21%

Accords Vins - Fromage

L’Elgines s’accompagne d’un vin blanc sec, tel qu’un Sancerre.

Proposition de recette :

Tarte à l’Elgines et aux poireaux.

Additional Information

Poids 0.300 kg
Lait

Lait cru de chèvre

Producteur

Elisabeth et Patrick MAURY

Particularité

Fermier

7 reviews for Elgines

  1. 3 out of 5

    :

    très bon, mais à manger rapidement.

  2. 4 out of 5

    :

    Très bon mais un peu trop fait (chaleur?)

  3. 1 out of 5

    :

    Son aspect était écœurant et dégoulinant. Le gout trop fort. Dommage. Ce fromage ne nous a pas plu.

  4. 3 out of 5

    :

    Un peu trop fort mais bon quand-meme.

  5. 2 out of 5

    :

    Aspect peu engageant à l’arrivée, problème du au voyage
    un peu déçu par le manque de goût

  6. 1 out of 5

    :

    Appréciant pourtant les fromages forts, pour le coup c’était limite « acide »… Quelle dommage… La coup de chaud du voyage a effectivement du le faire trop travailler…

  7. 2 out of 5

    :

    C’est le fromage qui a le plus souffert du voyage. Son état avancé a développé une dominante d’odeur et de goût de chèvre qui peuvent très vite être repoussants. Bien meilleur en tarte chaude qu’en fromage sur un plateau.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

btnimage