La cité des civilisations du vin à Bordeaux ouvrira en mai 2016

La cité des civilisations du vin à Bordeaux ouvrira en mai 2016

La cité des civilisations du vin à Bordeaux ouvrira en mai 2016

La future Cité des civilisations du vin à Bordeaux

 

Toutes les grandes villes ont leurs monuments phares, comme l’opéra de Sydney ou le Guggenheim de Bilbao, et ça va bientôt être le cas pour la ville de Bordeaux. Véritable « Louvre » du vin, elle inaugurera son grand projet, la cité des civilisations du vin, en mai 2016.

 
 

Futur « Phare de l’oenotourisme » bordelais

 

Cette cité des civilisations du vin aura l’allure d’un grand monument de verre à forme arrondie, ancrée sur les rives de la Garonne, à l’entrée de Bordeaux, proposera à ses futurs visiteurs les véritables savoirs-faire et les anciennes civilisations autour du vin.

 

Retraçant toute l’histoire à travers les siècles, elle nous fera voyager de l’Antiquité à nos jours, dans le monde entier. Organisé autour d’un parcours ludique, sensoriel, et multimédia, les visiteurs auront tout un lot de sensations et de rêves à leurs portées.

 

Petit plus pour la fin de la visite, ils pourront admirer une magnifique vue panoramique de Bordeaux et de son vignoble, au sommet de la tour, grâce au belvédère.

 
 

Levée de fonds à NEW-YORK

 

Il y a quelques jours, Alain Juppé, maire de Bordeaux, a glorifié son projet auprès des américains. C’est en effet à New-York, au restaurant de l’ONU, qu’était organisée une soirée « levée de fond » pour la cité des civilisations du vin.

 

Projet pharaonique, cela engendre des financements importants. C’est pourquoi Alain Juppé s’est rendu là bas afin de se montrer comme ambassadeur du projet de sa ville, et espérer charmer quelques investisseurs.

 

Les gains espérés sont à hauteur d’un million d’euros, cela peut sembler peu comparé à l’ampleur des dépenses qu’il a concentré, au delà de 82 millions d’euros. Cependant, il y aura bien d’autres soirées levée de fonds pour tous les amoureux du vin.

 
 

Description des lieux

 

Dès l’arrivée, au rez-de-chaussée, les visiteurs seront impressionnées par la grandeur du patio.

 

Au  étage se trouvera l’espace d’exposition temporaire, des ateliers de dégustation, un salon de lecture, et un salon de réception avec possibilité de privatisation. Mais ce n’est pas tout, une école des arômes aura également sa place, ainsi que l’auditorium Thomas Jefferson.

 

Au deuxième étage, on y trouvera le parcours permanent, dédié à l’art de vivre, où gastronomie française, et évolution du service du vin seront mises à l’honneur.

 

Au septième étage, on pourra prendre une petite pause, puisqu’il s’agira du restaurant. Et juste au dessus de lui, au huitième étage, le belvédère comme parlé précédemment, avec une vue panoramique sur toute la ville, où on pourra y déguster tous les crus du monde.

 
 

Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’on a hâte d’être à l’année prochaine !

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage