La conservation du vin

La conservation du vin

La conservation du vin

Les caves du Champagne Taittinger à Reims

Afin d’apprécier les vins qu’on achète à leur juste valeur, il faut savoir les conserver dans des conditions idéales, et connaitre leur temps de garde selon leurs caractéristiques et leurs millésimes.

 

Quel est le cycle de vie du vin ?

La conservation des vins est différente selon sa couleur, son type, son origine, et sa constitution.

La courbe de la vie du vin : de sa mise en bouteille à sa consommation.

  • 1ère phase : Maladie de bouteille (de 1 à 6 mois).
  • 2ème phase : Jeunesse de vin : la majorité des vins s’arrêtent là
  • 3ème phase : Les vins à vieillir : Renfermement (le vin se cherche)
  • 4ème phase : Apogée
  • 5ème phase : Le déclin (chute du vin ; Coma ; Mort)

 

Lorsque le vin vieillit, le vin rouge va s’éclaircir et les vins blancs vont s’assombrir. Les jeunes tannins vont s’adoucir. Quant aux arômes, ils deviennent un bouquet complexe, avec plus de finesse.

 

Comment s’établit le temps de garde ?

Le temps de garde d’un vin est important, s’il n’est pas respecté, le vin peut être dénaturé, et perdre complètement de sa valeur. Il est différent en fonction des caractéristiques du vin.

 

  • Blanc sec et léger : 1 à 2 ans
  • Blanc sec puissant : 4 à 6 ans
  • Blanc moelleux / Liquoreux : 2 à 4 ans / 6 à 10 ans
  • Champagne : 1 à 2 ans
  • Rosé léger 1 an
  • Rosé puissant : 2 ans
  • Rouge léger : 2 à 3 ans
  • Rouge puissant : 6 à 10 ans

 

Comment bien conserver son vin

Les conditions de conservation sont tout aussi essentielles pour vos vins. La température peut se révéler comme un facteur négatif si elle n’est pas adaptée. Attention donc à la température de votre cave à vin. Il ne faut pas qu’elle dépasse 25°C. Au delà, le bouchon sort : le vin s’oxyde.

Petite astuce pour connaitre le degré de conservation minimum, diviser les degrés d’alcool de votre bouteille par deux.

il faut également éviter les odeurs, les sources de chaleur, les trépidations, les courants d’air, ainsi que la clarté.

La température idéale est entre 10 et 12°. Pour l’humidité, c’est entre 70 et 75% pour le taux d’hygrométrie.

 

Les Millésimes

Evidemment, pour ce qui est des millésimes, toutes les années ne se valent pas. Les seuls vieux millésimes qui peuvent encore être bon : 1982 ; 1985 ; 1988 ; 1989.

 
Les Millésimes légers

2002 : Léger. A boire

2004 : Léger. A boire

2006 : Assez puissant. A boire maintenant

2007 : Assez léger. A boire maintenant

2008 : Léger et à boire

2011 : Léger. A boire. A garder encore 2/3 ans

2012 : Léger mais pas un millésime de garde. A boire dans 3 à 5 ans

2013 : Leger. A garder : Beau millésime

 

Les Millésimes puissants

2003 : Vin puissant. A boire

2005 : Puissant. On peut commencer à le boire : à boire avant 2017

2009 : Puissant. A garder

2010 : Puissant. A garder : TRES BEAU MILLESIME

 

Crédit photo : Reims tourisme 

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage