La mozzarella peut-elle être noire ?

Mozzarella di Bufala en tresse

La mozzarella peut-elle être noire ?

La mozzarella on l’aime froide ou chaude, crue ou cuite. L’été, une tomate mozzarella di Bufala arrosée d’un filet d’huile d’olive est toujours la bienvenue. Quant à la Margherita, s’appellera-t-elle toujours ainsi sans la mozzarella ? Mais en cuisine, comme dans de nombreux secteurs d’ailleurs, tout s’invente et se réinvente. Et après la glace noire, la mozzarella noire fait une entrée très remarquée dans l’univers culinaire. Il faut dire que sa couleur noire éveille les curiosités. A-t-elle le même goût que la mozzarella blanche ? Comment la cuisine-t-on ? Très appréciée par les curieux en quête de nouvelles saveurs, cette nouvelle tendance food est en train de détrôner sa grande sœur. Alors, la mozzarella noire est-elle un sacrilège à l’emblématique mets italien ou une lubie culinaire en passe de devenir un succès planétaire ? L’histoire nous le dira.

Mozzarella noire : le secret de la black cheese

Comment la mozzarella peut-elle passer du blanc immaculé à un noir d’encre ? En fait, cette couleur noire de la mozzarella, on la doit au… charbon actif. Un ingrédient que l’on retrouve partout : dans nos plats (glace, burger, gaufre, pâtes…), nos cosmétiques, etc. Depuis quelques années, c’est devenu la star des ingrédients dans les restaurants branchés de la capitale, et d’ailleurs. Depuis les cocktails détox, le charbon actif a fait du chemin. Aujourd’hui, il s’attaque au fromage le plus consommé au monde (en Suisse, il est numéro 1 des ventes devant le gruyère) : la mozzarella du bufala ou l’or blanc de l’Italie.

À première vue, la mozzarella noire ressemble à de l’Asphalte. Car cette nouvelle version a du fondant, beaucoup de fondant. Elle est onctueuse et remplace la mozzarella classique dans beaucoup de recettes : burger (directement sur la viande), pizza, etc. Sur la toile et les réseaux sociaux, la mozzarella noire fait beaucoup parler d’elle. En Indonésie, elle fait le succès des grands restaurants.

Une mozzarella meilleure pour la santé

Et pour cause, le charbon actif est connu pour son action détox. En effet, cet actif naturel absorbe les gaz et les toxines, ainsi que d’autres substances nocives comme le mercure, le plomb… Concrètement, il peut absorber 97 fois son volume de gaz carbonique, 165 fois son volume d’anhydride sulfureux et 178 fois son volume d’ammoniac (source : alternativesanté). Du coup, la mozzarella noire est beaucoup plus digeste. Elle est donc conseillée pour ceux qui souffrent de troubles digestifs.

Un healthy food certes, mais qu’en est-il du goût ?

La grande question ! C’est une affaire de goût, car pour tout dire, le charbon actif n’a pas de goût. Donc en principe, il ne devrait pas changer le goût de la mozzarella. Mais pour les puristes, c’est une tout autre histoire. Et puis, sa couleur peut dissuader plus d’un (surtout les traditionnels), car on mange d’abord avec les yeux. Mais on doit aussi rappeler que le noir est synonyme d’élégance et de classe. Plus que tout, il faut goûter pour savoir si l’on va aimer ou pas.

Au final, il n’y a que l’aspect qui change avec la mozzarella noire. Alors, prêt à sauter le pas ?

 

Si vous souhaitez fabriquer votre mozzarella maison, nous proposons des Kits :

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

btnimage