Le langage des sommeliers : pas facile tous les jours !

Le langage des sommeliers : pas facile tous les jours !

Qui n’a pas un jour penser que les sommeliers se montraient un peu prétentieux ? Soyons sympas avec eux et disons que chaque métier possède son propre langage technique (ce n’est pas Franck qui nous dira le contraire) ! Mais aujourd’hui, grâce à cet article vous allez vous aussi pouvoir comprendre ce que disent les sommeliers professionnels.

Généralement, les mots et expressions qui reviennent souvent dans le langage des amateurs et des novices, surtout au restaurant pour choisir un vin ou pendant des repas d’affaires sont de demander si le vin est plutôt « doux », « moelleux », « fruité », « léger », « sec » et bien d’autres encore. Mais sait-on réellement ce que cela signifie ? Y’a t-il des différences entre les vins rouges et les vins blancs ?

1- Un vin doux est un vin dont la perception du goût du sucre est prédominante, le Porto en est un par exemple ainsi que le Muscat.

2- Un vin fruité, lui, se reconnaît par son expression du fruit. Il est souvent confondu avec les vins doux et léger mais ce n’est parce que le fruit est mis en avant que le vin sera nécessairement léger.

3- On dit d’un vin qu’il est moelleux grâce à sa douceur veloutée, c’est un vin onctueux qui permet de donner une sensation de velours en bouche. Cette sensation est souvent perçue par le bout de la langue.

Selon la réglementation des vin moelleux, il doit avoir une teneur en sucre même après fermentation comprise entre 12 et 45 grammes par litre. Faites donc attention à votre cholestérol !

En revanche, un vin léger (rouge ou blanc) est considéré comme un vin qui ne possède pas beaucoup de degrés d’alcool et dont la perception de l’alcool est faible.

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage