Le Beaujolais Nouveau 2016

Le Beaujolais Nouveau 2016

Le Beaujolais Nouveau 2016

Beaujolais Nouveau 2016

Beaujolais Nouveau 2016

Préparez-vous à faire la fête, le Beaujolais Nouveau arrive bientôt, jeudi 17 Novembre ! Ce vin n’est pas réputé pour être de bonne qualité, mais permet d’échanger et de partager un moment de convivialité.

Quel Beaujolais ou Beaujolais Village Nouveau choisir ?

Le Trophée Lyon-Beaujolais Nouveau, qui réunit une centaine d’experts, publie chaque année ses résultats.Vous pouvez y accéder :

http://www.trophee-beaujolais.com/palmares-grande-or.php

Lors de cet événement, qui est le seul concours officiel du Beaujolais Nouveau agréé par la DGCCRF en 2003, les experts du monde entier vont goûter, analyser et noter les Beaujolais et Beaujolais Villages Nouveaux. En seront récompensées les meilleures cuvées du Millésimes 2016, afin d’aider le consommateur dans ses choix.

Qu’est ce le Beaujolais Nouveau, vs le Beaujolais ?

Ne surtout pas confondre le Beaujolais et le Beaujolais Nouveau ! Le Beaujolais Nouveau, ou Beaujolais primeur, est un vin produit au sein des AOC (Appellations d’Origine Contrôlée) Beaujolais et Beaujolais Villages, qui est commercialisé dès la fin de la vinification, contrairement au Beaujolais pour lequel il faut attendre le printemps qui suit les vendanges afin que les crus arrivent à maturité.

Un peu d’Histoire…

Historiquement, un arrêté paru au Journal Officiel du 8 Septembre 1951 interdit la commercialisation des vins d’appellation d’origine avant le 15 Décembre. Suite à des réclamations, le 13 Novembre 1951 une note précise « dans quelles conditions certains vins peuvent être commercialisés dès la fin de la vinification ». Suite à cette note, l’appellation «  Beaujolais Nouveau » fut créée.
Jusqu’en 1966, la date fut variable, pour être fixée au 15 novembre jusqu’en 1985. Depuis, traditionnellement il est vendu le 3ème jeudi de Novembre, dans le monde entier.

Et le marketing dans tout ça…

Dans les années 1970, un grand exploitant du vignoble du Beaujolais commença de grandes campagnes publicitaires afin d’imposer son vin comme une festivité, dans le monde entier, ce qui déboucha sur un événement économique.
En 2012 La campagne de communication a coûté 1,5 Millions d’Euros.
En 2013, le Beaujolais Nouveau a choisi de s’associer à la Mode, car il est également un très grand ambassadeur de la France dans le monde entier, et le parallèle entre la « Robe » du vin (qui désigne la couleur et l’aspect visuel du vin) et la robe d’un couturier ne peut être un hasard ! La robe du Beaujolais Nouveau, créée par Lucinda ROSSAT, a été portée par une étudiante de l’école ESMOD, grande gagnante du concours organisé sur Facebook, en partenariat avec l’agence de mannequin Gladys. Elle devient la « Mademoiselle Beaujolais Nouveau 2013 ».

En 2014, le slogan de la campagne est « Beaujolais Nouveau – Un art Français » et le visuel a été réalisé par Skwak, un artiste-illustrateur Lillois.

En 2015, le slogan est « Minutie, précision et savoir-faire mêlant tradition et modernité ». Il s’agit d’un thème autour de l’horlogerie. Il était bien différent des autres millésime : dense, puissant et exhalent des arômes de fruits noirs compotés.

Quel sera celui de 2016 ?!

Situation Géographique

Le vignoble est situé entre Mâcon au Nord et L’Arbrésie, près de Lyon, au Sud, soit environ 55 Kilomètres de superficie.

Le cépage

La production du Beaujolais Nouveau, et du Beaujolais, est constituée essentiellement de Gamay N2, appelé aussi « Gamay noir à jus blanc », mais la législation autorise d’autres cépages, tel que le Chardonnay, l’Aligoté, le Melon, le Pinot gris, le Pinot noir, le Gamay de Bouze et le Gamay de Chaudenay, en limitant la proportion de ces cépages à 15% de l’encépagement.

Les rendements

Le Beaujolais Nouveau est produit à environ 450 000 Hectolitres par an, soit un tiers de la production de l’ensemble du vignoble de Beaujolais, sauf 2012 qui enregistra une récolte historiquement faible, seulement 235 000 Hectolitres ont été produit, soit 46% de la production totale. Ce taux élevé s’explique par le fait que les opérateurs souhaitaient maintenir leurs positions sur les vins « nouveaux ».

En 2013, la récolte s’est élevée à 231 000 hl, soit 31 Millions de Bouteilles. Toujours en forte baisse par rapport aux années précédents 2012.

En 2014, nous sommes encore en baisse, avec une vente de 28 Millions de Bouteilles.

Le marché

En 2012, plus de 32 Millions de Bouteilles du Beaujolais Nouveau se sont vendues, dans 110 pays, pour un Chiffre d’Affaires de 100 Millions d’Euros.

En 2014, plus de 28 Millions de Bouteilles de Beaujolais nouveau ont été vendues.

Et vous, que pensez-vous de ce nouveau cru ?

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage