Le marché du Vin en France

Le marché du Vin en France

Le marché du Vin en France

Le marché du Vin en France

Deuxième secteur d’exportation en France, le Vin est la boisson alcoolisée la plus aimée des Français. En outre, elle emploie de façon directe ou indirecte plus de 500 000 personnes.

Connaitre le marché du vin consiste à en savoir un peu plus sur la réglementation qui le régie, les acteurs, l’offre et la demande en vins, ainsi que sur la fixation des prix.

La réglementation

Le marché du vin en France est régi par une réglementation très présente à trois niveaux : la production, la distribution et la consommation.

La France dispose d’une législation arsenal juridique lourd qui permet de garantir la régularité des transactions commerciales qui portent sur le vin et qui aide à assurer un certain niveau de qualité tout en tenant compte de l’évolution des techniques de production.

Ce que régit la législation en vigueur va de l’appellation des produits aux critères de production, tant aux échelons nationaux que régionaux, sans oublier le stockage, le transport, la vente locale, l’exportation et l’importation.

Les acteurs

Les principaux acteurs de la filière viticole en France sont : les viticulteurs, les négociants, les caves coopératives et les acteurs institutionnels. Ils interviennent tout au long du processus de production et de commercialisation du vin, de façon concertée, sous le contrôle et la supervision des organisations professionnelles telles que :

 – Viniflhor,

 – L’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) qui est un organe de contrôle ;

 – L’Organisation Intergouvernemental de la Vigne et du Vin (OIV) qui est chargée de la recherche et de la veille technologique.

L’offre en France

La France est le premier producteur mondial de Vin et couvre sa demande nationale à hauteur de 80%. Ce taux de couverture qui avait baissé entre temps, à cause de l’apparition sur le marché de vins moins chers en provenance de pays comme l’Espagne, l’Afrique du Sud et les pays d’Amérique du Sud, a vite repris du volume à cause de la qualité inégalée des vins produits en France.

On distingue trois catégories de vins en France :

 – Les Vins tranquilles qui représentent la plus grande partie de l’offre en vins ;

 – Les Champagnes ;

 – Les Spiritueux.

La production de vin en France est faite dans 17 régions sur les 22 que compte le pays, et elle varie entre 40 et 55 Millions d’hectolitres selon les années. En 2012, elle est cultivée sur 1,4% du territoire national. Les quatre régions les plus productrices sont le Languedoc, l’Aquitaine, la PACA et le Champagne.

Le canal de distribution, le plus utilisé sont les enseignes de grande distribution qui écoulent 88% de l’offre, contre 7% pour les magasins spécialisés et 5% pour la vente directe.

En outre, la France exporte 30% de sa production.

La demande de vin en France

La demande vin en France est en baisse constante en quantité depuis plusieurs années déjà, mais elle évolue en qualité. Ce qui entretient un CAHT relativement stable dans le temps.

Toutefois, la France reste le premier consommateur de vins au monde, et lorsque l’on fait un rapport entre la consommation et la production pour un type de vin donnée, les vins rosés se tirent la part du lieu en terme de taux de consommation. Le Vin continue donc à être la boisson préférée des français ! 🙂

L’évolution et la régulation des prix

Bien que le prix du vin soit régi par l’offre et la demande comme tout bien, il n’en demeure pas moins que c’est un produit qui échappe de loin aux phénomènes spéculatifs. Il est impacté directement par l’effet des facteurs de production et surtout par le fait que le Vin demeure un bien de luxe, et qu’il se bonifie avec l’âge au lieu de se déprécier comme les autres biens.

Crédit photo : José NICOLAS

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage