Le meilleur vin blanc du monde provient d’Afrique du Sud

Le meilleur vin blanc du monde provient d’Afrique du Sud

Le meilleur vin blanc du monde provient d’Afrique du Sud

Chenin blanc 2013 de la Réserve familiale de Kleine Zalze

C’est au Concours Mondial de Bruxelles que le meilleur vin blanc du monde a été nommé.  Et contre toute attente, ce n’est pas un vin français, mais bien un vin blanc issu d’Afrique du Sud qui a été choisit.

 

Un chenin blanc 2013

 

C’est à l’occasion du Concours Mondial de Bruxelles, qui se révèle comme le championnat du monde du vin, qu’a été sacré le « meilleur vin blanc du monde » ! Il s’est tenu au début du mois de mai dernier.

 

Il s’agit d’un chenin blanc 2013, de la Réserve familiale Kleine Zalze, situé dans l’arrière pays du Cap. C’est un vin blanc dit naturel, issus de trois parcelles différentes, et de vignes qui sont âgées de plus d’une quarantaine d’années. Il est mis en barriques afin d’être fermenté, et ne subit presque pas d’autres interventions.

 

L’édition 2015 s’est tenue en Italie. Il a dû être goûté par 299 experts, venus de 49 pays, avant d’être sélectionné. Pour cette occasion, c’est près de 8 000 vins qui été en liste.

C’est un vin blanc portugais qui avait remporté le premier prix l’an dernier.

 

Un prix défiant toute concurrence

 

Ce prix prouve bien qu’un vin n’a pas besoin d’être hors de prix pour être bon, même excellent, si l’on en croit le prix qui lui a été décerné.

En effet, la bouteille de Chenin blanc 2013 se vend seulement 11, 20€ dans le commerce.

 

Mais les aprioris sont ce qu’ils sont, et cette récompense a don surpris, surtout en Afrique du Sud, où les bouteilles du domaine sont vendues entre 40 et 250 rands (3 à 19€).

Le Chenin blanc, quant à lui, était vendu seulement 148 rands (11,20€), quand il a reçu le prix du meilleur vin blanc du monde.

 

Ses caractéristiques

Les vignes dont il est issus sont plantées dans la région de Stellenbosch, qui, comme cité précédemment, est dans l’arrière pays du Cap.

Les pieds de ses vignes sont taillés en gobelet, méthode qui est davantage présente dans le sud de la France, ainsi qu’en Italie ou en Espagne.

En Afrique du Sud, elle est seulement utilisée dans moins de 10% de tout le vignoble, engendrant des rendements moins importants. De plus, tout doit se faire manuellement.

 

Mais la qualité se mesure à ça aussi, et le vigneron Reginald Botha, propriétaire du domaine, est heureux de dire que ça en vaut la peine, en obtenant des raisins plus petits, mais avec un peau plus épaisse. De plus, on ressent également un concentré de saveurs.

 

Dans son chenin blanc 2013, on peut retrouver des arômes de citron vert, de pommes et de melon d’hiver au nez, et d’agrumes et d’herbes en bouche. Il se révèle également crémeux, avec une finition longue et fraiche.

 

On aurait bien envie d'y goûter, nous aussi... Pas vous ?

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage