Quel vin boire avec le couscous ?

Quel vin boire avec le couscous ?

Quel vin boire avec le couscous ?

Le couscous

Le couscous

Il était une fois l’histoire d’un plat culte originaire d’Afrique du Nord, le couscous, célèbre aujourd’hui aux quatres coins du monde, qui est devenu, grâce à sa saveur si particulière, aussi riche que tumultueux, un des plats les plus appréciés en France.

 Histoire du Couscous

 

Les historiens sont assez partagés quant-à l’origine exacte du couscous, certains d’entre eux affirment qu’il serait originaire de Chine, d’autres d’Afrique de l’Est, mais l’idée la plus répandue et la plus concevable est celle de l’apparition du couscous en Afrique du nord, où des fouilles archéologiques effectuées ont révélé la présence d’ustensiles de cuisine datant du IXème siècle qui ressemblent étroitement à l’outil principal de cuisson du couscous, le couscoussier.

 

L’expansion du couscous s’effectua par le biais des conquêtes arabo-musulmanes à partir du XI ème, au développement commercial que connut cette région. Conquis par ce plat berbère, les conquérants s’engagent à le diffuser sur toute la périphérie méditerranéene ainsi qu’en Afrique Subsaharienne.

 

Ainsi, vous trouverez du couscous à base de millet en Afrique noire, à base d’orge au Sahara ou encore de boulghour au Moyen-Orient. Chaque région de chaque pays, parfois même de chaque ville possède aujourd’hui sa propre spécialité de couscous.

 

Cette expansion fut accélérée par le développement des cultures de blé dans certaines régions. La plupart reconnaissent ses origines nord-africaines, car c’est très certainement à partir de cette région que le couscous a commencé à construire sa renommée.

 

Accords mets et vins

 

Pour ce plat, on évitera dans un premier temps les vins rouges dont les tannins et la puissance en alcool sont susceptibles de masquer les nuances du couscous. Les ingrédients du couscous tels que les épices, les herbes aromatiques et l’huile d’olive, créent en bouche un véritable feu d’artifice équilibré par la texture douce de la semoule et la légèreté des légumes.

 

Pour cela, on vous recommande évidemment des vins d’été, proches de la Méditerranée tels que des blancs et des rosés. On commencera par l’immanquable Benalouane, entre le rosé et le blanc, ce vin du Maroc, fin et délicat, s’accordera parfaitement avec un couscous royal, façon marocaine.

 

Pour le rosé, un Plus belle la vie 2012 du Domaine Raymond Fabre – Côte du Rhône, qui se distingue par ses arômes généreux, et qui une fois en bouche, révèle une intensité et une rondeur qui tiendront tête à la puissance des épices tout en mettant le plat en valeur.

 

Pour les rouges, un Faugères du Domaine Mas des Capitelles s’accordera idéalement avec ce plat grâce à sa souplesse et à ses fruits rouges.

 

Enfin, nous vous recommandons un rouge, qui se mariera parfaitement avec les viandes du couscous, tel qu’un Saint-Chinian du Domaine Terres Falmet – Carignan 2012 afin de relever la générosité du vin ainsi que son côté fruité.

 

Recette du Couscous

 

Cette recette est conçu pour 6 personnes :

 Les ingrédients : 

 

  • 500 g de semoule,
  • 1 kg d’épaule d’agneau désossée
  • 6 merguez
  • 6 carottes
  • 6 navets
  • 3 courgettes
  • 150 g de pois chiches en boite
  • 1 branche de céleri
  • 1 boite de tomates pelées et égouttées
  • 2 oignons
  • 4 branches de persil
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 80 g de maïzena
  • 80 g de beurre
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre

 

La préparation  : 

 

  • Eplucher les carottes, les navets et les courgettes puis les couper en morceaux. Met-Les mettre dans un grand faitout avec le céleri, le persil, les pois chiches et les tomates.
  • Verser ensuite 2 litres d’eau froide, et y plonger les 2 bouillons de volaille, saler et poivrer puis faire cuire pendant 1h.
  • Pendant ce temps, plonger la semoule de blé dans son volume d’eau bouillante salée, aditionnée de deux cuillères à soupe d’huile d’olive.
  • Couvrir et laisser gonfler 5 minutes à couvert.
  • Emincez les oignons et les faire revenir 5 minutes à la poêle avec l’huile d’olive.
  • Mixez ensuite l’agneau, et y ajouter les oignons et laisser cuire 5 minutes de plus.
  • Disposer ensuite le tout dans un plat avec l’œuf et la maïzena et bien mélanger.
  • Réalisez enfin des petites boulettes et les rouler dans un peu de farine et mettre à frire pendant 5 minutes.
  • Faire cuire les merguez à la poêle.
  • Versez la semoule préparée dans un saladier et enfin la malaxer en y ajoutant le beurre petit à petit.
  • Disposer les légumes et la viande dans un plat à part pour servir.

Crédit photo : ukcider ukcider

 

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage