Quels sont les fromages du Val de Loire ?

Fromage du Val de Loire

Quels sont les fromages du Val de Loire ?

Bien qu’elle soit reconnue patrimoine mondial par l’UNESCO en 2000, la région du Val de Loire n’est pas seulement riche en patrimoines naturels et historiques. En effet, cette région possède également d’autres cartes dans sa manche : le fromage. Oui, qu’ils soient issus de lait de vache ou de lait de chèvre, les fromages du Val de Loire sont de parfaits représentants de la gastronomie française. En outre, un grand nombre d’entre eux sont labellisés AOP. Bref, ce sont des fromages qui valent le détour, et qui ne demandent qu’à être consommés… sans modération.

Val de Loire : le paradis des fromages

Les fromages du Val de Loire sont répartis dans deux terroirs : le nord comprenant l’Orléanais, le Vendômois et la Beauce sont la terre des fromages au lait de vache roulés dans la cendre de bois et enrobés de foin ou de feuilles de châtaignier. Au sud, la Touraine, la Sologne et le Berry sont les pays des fromages au lait de chèvre. Ici, l’élevage caprin a favorisé la fabrication de nombreux fromages qui font la réputation du Val de Loire.

Quelques exemples de fromages du Val de Loire

Curé nantais : Fromage à base de lait cru de vache

Curé nantais : Fromage à base de lait cru de vache

Le Curé Nantais

Il s’agit d’un fromage à pâte molle à croute lavée à base de lait cru de vache. Pendant les quatre semaines d’affinage qu’il subit, ce fromage est lavé tous les deux jours soit à l’eau salée, soit au muscadet. Installé sur des planches d’épicéa, il est stocké en cave fraîche et humide et se pare peu à peu de son coloris si spécifique. Pour varier les plaisirs, le Curé Nantais existe sous plusieurs variantes : aromatisés aux algues, aux herbes et piments, fumés… En tout cas, ce fromage a tout pour plaire.

L’Olivet

Ce fromage est actuellement fabriqué dans une seule laiterie qui est basée dans l’Indre. Fabriqué à base de lait de vache pasteurisé, il dispose des mêmes caractéristiques que le camembert. Seulement, c’est dans le gout que réside toute sa singularité. En effet, l’Olivet est plus doux.

Olivet Cendré : Fromage à pâte molle à croûte lavée

Olivet Cendré : Fromage à pâte molle à croûte lavée

Par ailleurs, c’est au bout de quelques semaines d’affinage qu’il parvient à manifester tout son gout. Il existe en outre des déclinaisons de ce fromage pour satisfaire toutes les pailles : cendré avec du charbon végétal, des versions au foin et au poivre.

Le Sainte-Maure de Touraine

Labellisé AOP, ce fromage est l’une des stars des fromages du Val de Loire. Reconnaissable par sa forme allongée et la paille de seigle qui le traverse, le Sainte-Maure de Touraine est fabriqué avec du lait de chèvre. Après plus d’une vingtaine de jours d’affinage, il se couvre peu à peu de teintes grises bleutées. Après que sa paille est retirée, il se consomme sur un plateau, et n’est pas très propice à être cuisiné.

Le Crottin de Chavignol

Voilà un autre fromage de chèvre qui fait l’unanimité auprès des fins gourmets. Tout blanc et moelleux lorsqu’il est jeune, ce fromage doit être affiné pendant au moins 10 jours avant d’être consommé. Plus l’affinage dure longtemps, plus la pâte s’assèche jusqu’à devenir carrément cassante. Très imité, mais jamais égalé, le vrai Crottin de Chavignol est certifié AOP.

Aucun Commentaire

Publier une Réponse

btnimage