Qu’est ce que l’encépagement ?

Qu’est ce que l’encépagement ?

Qu’est ce que l’encépagement ?

Qu'est ce que l'encépagement ?

Qu’est ce que l’encépagement ?

De façon littérale, l’encépagement peut se définir comme la cartographie des cépages qui sont cultivés sur une zone géographique donnée. A un niveau primaire, il s’agit des différents cépages qui peuvent composer un vignoble.

La structuration des cépages ou encépagement revêt une importance capitale dans le succès d’une exploitation viticole, quelque soit les objectifs de production qui lui sont assignés.

Dans cet article, vous saurez quels sont les règles à suivre pour concevoir un encépagement de son vignoble. Mais auparavant, il serait judicieux de savoir qu’est ce qu’un cépage.

Qu’est-ce qu’un cépage ?

Un cépage est une variété de vigne qui produit des raisins spécifiques. Chaque cépage se distingue par ses caractéristiques morphologiques que sont la couleur des raisins, la dimension des grappes ou encore la forme des feuilles.

Les cépages peuvent être classés en fonction des raisins qu’ils produisent ou en fonction de l’usage auquel ils sont destinés.

Ainsi on distinguera :

 · d’une part les cépages rouges et les cépages blancs,

 · et d’autre part, les cépages de cuve (pour la production du vin), les cépages de table (pour la production de raisin de table) et les cépages porte-greffe (destiné exclusivement à la création des semences).

Il existe plus de 9 000 cépages à travers le monde, mais en France, une centaine seulement est régulièrement cultivée.

Les principaux cépages blancs sont : le Chardonnay, le Viognier, le Sauvignon, le Riesling et le Gewurztraminer. Quant aux principaux cépages rouges, ce sont le Pinot Noir, le Merlot, la Syrah, le Grenache et le Cabernet Franc ou Cabernet Sauvignon.

Comment effectuer un encépagement réussi ?

Concevoir son encépagement dépend de trois critères fondamentaux qui doivent être pris en compte simultanément :

 · l’usage que l’on veut faire avec la production,

 · la structure du sol du vignoble,

· les prévisions climatiques.

Un autre facteur réside dans les directives des autorités locales, en la matière. Au niveau de l’usage prévu de la production, lorsque vous envisagez de fabriquer du vin, votre encépagement devra rassembler la totalité ou la majeure partie des cépages qui vont entrer dans la composition de votre vin. En effet, la qualité d’un vin tient beaucoup de son encépagement car, ce sont bel et bien les cépages qui sont les premiers acteurs des arômes, du nez et de la robe d’un vin. Chaque variété de cépage apporte dans l’élaboration des vins, ses propres qualités et spécificités organoleptique. Les cépages conditionnent également, la manière dont les différentes étapes de fabrication seront réalisées.

Certains cépages ont besoin de certaines conditions climatiques ou de nutriments spécifiques pour être produits. Par conséquent, la structure des sols de culture et les traitements supplémentaires effectués, permettront d’identifier la structure de l’encépagement.

Enfin, les régions et autres collectivités territoriales peuvent en fonction de conditions spécifiques et de besoins particuliers, interdire la culture de certains cépages.

De toute manière, un encépagement réussi nécessite, la plupart du temps, qu’il fasse recours à des professionnels tels que des agronomes spécialisés ou des conseillers en viticulture.

Dans nos prochains articles, nous vous détaillerons les principaux cépages présents en France.

Souhaitez-vous que nous abordions un cépage en particulier ?

Crédit photo : kimioo

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage