Le Colombard : cépage très fertile du Sud-Ouest

Le Colombard : cépage très fertile du Sud-Ouest

Le Colombard : cépage très fertile du Sud-Ouest

Raisin Colombard

Raisin Colombard

Le Colombard est l’un des grands cépages de mélange du monde, le plus célèbre à être utilisé aux côtés de l’Ugni Blanc et de la Folle Blanche pour la production de Cognac et d’Armagnac. Connu pour être un croisement de Gouais Blanc et de Chenin Blanc, le Colombard est un cépage relativement neutre qui apparaît rarement comme un vin de cépage. Dans l’appellation Bordeaux Côtes de Blaye, le Colombard joue un rôle principal et est utilisé pour ajouter du parfum aux vins blancs.

Distribution Géographique du Colombard

Il est cultivé principalement dans le département du Gers et dans tout le Sud-Ouest de la France, y compris dans le bassin viticole charentais. Les surfaces plantées en Colombard atteignent 7 500 hectares environ, et sont consacrées à l’élaboration de vins doux.

Caractéristiques du Colombard

Le Colombard a ses jeunes rameaux cotonneux. Ses Jeunes feuilles sont jaunes à plages bronzées, tandis que ses Feuilles adultes sont entières ou trilobées orbiculaires, et ont lzeur sinus pétiolaire très ouvert en V en plus des petites dents ogivales et d’un limbe involuté.

Les grappes sont de taille moyenne, cylindriques, épaulées. Quant aux Baies, elles sont de formes elliptiques courtes de taille moyenne.

Le Colombard est un cépage fertile, très vigoureux et productif. Il peut être taillé long ou court selon les objectifs de production. Pour les vins tranquilles, on préférera une taille courte afin de limiter le rendement et obtenir des raisins plus riches. La taille est difficile, car il produit des bois durs.

Il préfère les sols calcaires et même argilo-calcaires lui conviennent bien, comme c’est le cas dans le Sud-Ouest de la France.

Les Arômes

Le Colombard est très apprécié pour ses notes de Citron vert, de pêche et de nectarine. Parfois une touche de pamplemousse vient compléter cet accord fruité très gourmand.

Le vin

Il permet d’élaborer des vins plaisants, car il est très aromatique, et est doté d’une bonne structure acide. Il convient de le boire lorsqu’il est jeune, pour apprécier leur vivacité très apéritive et leurs arômes fuités.

Le Colombard conserve un niveau décent d’acidité dans les environnements chauds. Le vin qui en contient est idéal pour accompagner, la truite cuite au four avec de la crème fraîche, les boulettes de poisson Dace, les beignets et pourquoi pas, une salade de lentilles et huile de noix avec des boules de fromage de feta.

Quelques exemples de vins contenant du Colombard

Quatre C du Domaine de Papolle, Blanc du Sud-Ouest

Les Terres Basses du Domaine Laballe, Blanc du Sud-Ouest

Et vous, connaissiez-vous le Colombard ?

 

Crédit Photo : WikipediaPancrat

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage