Du vin sous la mer

Du vin sous la mer

Du vin sous la mer

Océan Atlantique, près de l’Ile d’Ouessant

La conservation du vin est une étape importante pour le bon vieillissement de celui-ci. il doit en effet être soumis à une température constante entre 10 et 13 degrés, immergé dans une obscurité totale, et un taux d’humidité ne dépassant pas les 70%. Le tout dans une cave, en général. Cependant, on voit apparaitre de nouveaux modes de conservation du vin, qui s’effectue en pleine mer, ou encore au fond d’une grotte.

90 mètres sous la mer

CA Grands Crus, qui représente les vignobles du Crédit Agricole, a tenté l’expérience de conserver plusieurs de leurs bouteilles sous la mer. Une technique de conservation bien originale.

 

Pour se faire, ils ont donc confiés leurs vins (particulièrement de Bordeaux et de Bourgogne) à la société Amphoris, qui est spécialisée dans l’immersion de bouteilles de vins et de champagne sous l’océan Atlantique. Selon les deux ingénieurs de cette société, la mer constitue un endroit idéal pour conserver et bonifier le vin, à une température idéale.

 

En effet, à 90 mètres sous la mer, les rayons du soleil ne parviennent pas, les vins sont donc gardés en toute obscurité. La température y est égale toute l’année.

 

Afin de préserver les bouteilles d’éventuelles intempéries, les bouteilles sont placées dans des casiers spéciaux. Elles restent sous la mer entre 9 à 24 mois. Concernant le lieu, elles se situent au abords de la Bretagne, près de l’ile d’Ouessant.

 

A la fin de cette période, l’expérience sous la mer prendra vin, et débouchera sur une dégustation. Ainsi, sera effectuée une comparaison entre les bouteilles ayant été conservées sous la mer, et les bouteilles ayant été conservées sous la terre.

Les bouteilles ont été mises en mer le 28 juin 2015.

 

80 mètres sous une grotte

D’autres vins ont également subit une autre expérience, celle d’être conservés dans une grotte. Depuis le printemps dernier, c’est plus de 1 500 bouteilles qui vieillissent dans la grotte de Saint-Marcel d’Ardèche. Les vins sont issus des Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Villages et vin IGP d’Ardèche.

 

Ici, la conservation est également idéale puisque la grotte est plongée dans l’obscurité, donc sans rayonnement du soleil, avec une température constante de 14 degrés, et un taux d’humidité de 88%. Les vins sont donc conservés dans cette cavité à 80 mètres sous terre.

 

Le vigneron qui a prit l’initiative de ce projet est Raphael Pommier, du domaine Notre-Dame-de-Cousignac, propriété de la Maison Ogier.

 

Le but de ce projet est de révéler la minéralité et les arômes du vin. Les vins seront ensuite dégustés, en 2016, après 9 à 12 mois de vieillissement.

 

Crédit photo : StefanoPiemonte

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage