Les vins du nouveau monde

Les vins du nouveau monde

Les vins du nouveau monde

Vignes à Marlborough, New Zealand

Souvent critiqués avant même d’être goutés par les amateurs de vin, les vins du nouveau monde se sont néanmoins fait une place de choix dans le marché du vin mondial, et sont en pleine adéquation avec la mondialisation.

 

L’Afrique du Sud

Le vignoble de l’Afrique du Sud est un vignoble en pleine expansion. Il acquiert une grande renommée au XVIIIème siècle avec les vins de Constantia. Il représente environ 1,5% des vignobles dans le monde.

Concernant le climat, il est méditerranéen avec des vents maritimes. Les différentes régions qui composent le pays sont Constentia, Stellenbosch, Paarl, Worcester, Robertson..

Il existe différents cépages. Pour les blancs, on peut citer le Chenin (Steen), le Chardonnay, le Sauvignon, mais aussi (en légère baisse néanmoins), le Riesling, le Sémillon, ou encore le Muscat. Pour les rouges, le Cabernet Sauvignon, le Merlot, la Syrah, ou bien le Pinotage (assemblage entre le Cinsault et le Pinot noir).

Ils réalisent des assemblages à la Bordelaise.

Concernant la législation, elle s’est un peu étoffée. Pour un millésime, il faut que le vin soit composé d’au minimum 85% de cette année. Pour un cépage, il faut qu’il soit composé d’au minimum 85% de cette variété. S’ils remplissent ces conditions (parmi d’autres), alors les vins seront certifiés. En règle générale, seulement 35% des vins le sont.

 

La Nouvelle-Zélande

Les vignes sont arrivées en Nouvelle-Zélande à partir des années 1800 (plus précisément en 1819). Elles représentent un petit vignoble d’environ 20 000 hectares dispersées sur 1 200 kilomètres. Le climat est frais avec une influence de vent maritime. Les vins sont composés d’arômes très denses.

A l’arrivée des plants de vignes, la préoccupation principale était de savoir où les planter. Les cépages les plus cultivés sont le Chardonnay et le Sauvignon. Le Pinot Noir et le Cabernet-Sauvignon connaissent un très grand succès. La plus grande région viticole est Marlborough, connue pour des vins à base de Sauvignon blanc. Les vins de Nouvelle-Zélande sont caractérisés d’aromatiques.

 

L’Australie

L’Australie est un pays très dynamique. Pour cultiver leur vignoble, ils se sont inspirés des vignobles du monde entier. Leur offre est en parfaite adéquation avec la demande du marché.  Sur place, il y a une grosse concentration d’entreprises locales.

Le climat est particulièrement chaud, il existe donc des problème d’irrigation. La plupart des régions viticoles ont tendance a être basées sur la côte méridionale avec des températures plus basses et plus de pluie (Yarra Valley, Tasmanie).

Le cépage dominant est la Syrah mais il y a également une forte présence du Cabernet Sauvignon et du Chardonnay.

 

Le Chili

Les premières vignes qui furent plantées au Chili ont été par les conquistadors espagnols. Les domaines sont répartis entre plusieurs propriétaires. Le climat est plutôt chaud mais tempéré par des vents maritimes. La région de Maipo est la plus réputée, Casablanca est la plus fraiche et donc plus propice aux vins blancs.

Le pays est connu pour être un fournisseur essentiel de vins de cépages. En effet, des efforts d’investissements sont ressentis, afin de planter des cépages internationaux pour pouvoir exporter d’avantage.

De nouveaux cépages sont cultivés comme le Merlot, le Shyraz et le Sauvignon. Des cépages issus de Bordeaux sont plantés avant le Phylloxéra, le vignoble n’a donc pas eu à subir la maladie. Cependant, le pays manque d’eau et il faut avoir recours à l’irrigation. Quelques petites irrégularités néanmoins, certains des cépages annoncés ne sont pas toujours corrects : le Sauvignon blanc est du Sauvignon vert, et certains Merlot sont des assemblages avec du Carmenère.

 

L’Argentine

Les premières vignes furent plantées par Jésuites. L’Argentine est le 5ème pays producteur de vin au monde. Il est en plein expansion.

C’est un vignoble de qualité avec une implantation en altitude de 700 à 1 400m. Les faibles températures favorisent l’aromaticité des vins, tandis que l’ensoleillement et l’air sec leur donnent de la pureté.

Le cépage local est le Torrontes mais de nombreux cépages étrangers sont également présents, venant par exemple d’Italie, d’Espagne ou de France (Malbec).

 

La Californie

Les premières vignes de Californie furent cultivées par des missionnaires Franciscains. La Californie représente 90% des vins américains. C’est le second producteur de vin mondial, après l’Europe.

Depuis les 20 dernières années, le pays a rencontré de nombreuses contraintes, notamment avec le Phylloxéra, des maladies de la vigne et des problèmes de manque d’eau. Le potentiel du vignoble est contrasté avec les montagnes qui le sépare du Pacifique et qui, de ce fait, garde toute la chaleur. Ce qui n’est pas bon pour les vignes.

Sont cultivés de nombreux cépages étrangers comme le Cabernet-Sauvignon, le Chardonnay, le Sauvignon, le Merlot. Le seul cépage local est le Zinfandel.

Et vous, préférez-vous les vins issus du nouveau monde où de la vieille Europe?

Crédit photo : Tim Parkinson 

Aucun Commentaire

Les Commentaires sont fermés.

btnimage