Home » Conservation du fromage » Date de péremption du fromage : Peut-on la dépasser ?

Date de péremption du fromage : Peut-on la dépasser ?

28/05/2023

Date de péremption du fromage Peut-on la dépasser

Lorsqu’on retrouve un morceau de fromage oublié au fond du frigo, l’on se demande souvent s’il est préférable de le jeter ou de le consommer. Parce qu’à la base, il s’agit déjà d’un mets « moisi ». Les délais de consommation sont inscrits sur les emballages, mais il est difficile de déterminer la durée exacte de la limite de consommation ou DLC. Par ailleurs, quelle est la différence avec la DDM (date de durabilité minimale) ?

Si vous aussi, vous détestez le gaspillage alimentaire, mais que vous hésitez à réintégrer du fromage périmé dans vos plats par crainte qu’il ne présente un danger pour votre santé, gardez votre calme. Nous vous expliquons tout.

Qu’est-ce qu’une DDM ?

La plupart des aliments d’épicerie périssent. C’est pour cette raison que des normes de sécurité alimentaire et des règles techniques s’appliquent dans l’Union Européenne. Les consommateurs ont le droit de savoir précisément quels ingrédients se trouvent dans chaque produit et combien de temps ils disposent pour le consommer. Tout cela se trouve sur l’étiquette afin de prévenir tout risque éventuel pour la santé ou la détérioration de l’aliment.

La date de durabilité minimale (DDM) est initialement connue sous l’indication de date limite d’utilisation optimale (DLUO). En général, chaque produit étiqueté DDM dispose d’une mention « À consommer de préférence avant le… (jour/mois/année) » ou de la mention « À consommer jusqu’au… (jour/mois/année) ». Cela signifie que le consommateur doit s’attendre à ce que le produit perde son goût, son arôme et ses apports nutritionnels après cette date. Par exemple, lorsqu’un fromage atteint sa DDM, sa saveur peut augmenter.

En principe, les aliments soumis à une Date de Durabilité Minimale peuvent être consommés après la DDM en toute sécurité dans une certaine marge de consommation. Cependant, le produit perd sa qualité gustative. Il s’agit principalement des produits en conserve, des aliments surgelés ou séchés. Le fromage fait partie de cette liste.

Quand est-ce que le fromage est périmé ?

Chaque fromage bénéficie de marges de consommation différentes après la DDM. La meilleure façon de savoir si votre fromage est “périmé” est de toujours vérifier la date sur l’étiquette du produit et de s’y référer.

  • Si la DDM indique le jour, le mois et l’année, limitez la consommation du fromage à un maximum de 3 mois à compter de la date inscrite.
  • Si la DDM affiche le mois et l’année, la période de consommation s’étend jusqu’à 18 mois.
  • Si la DDM ne mentionne que l’année, la limite de consommation va au-delà de 18 mois.

Cependant, la durée de conservation du fromage après la DDM dépend de la qualité de l’affinage et du type de fromage. Un fromage périmé se reconnaît à son odeur désagréable et à sa couleur inhabituelle (tâches grises, jaunes, bleues…). Souvent, son goût devient plus prononcé, voire piquant et sa consistance n’est plus la même qu’avant.

Les fromages à pâte molle

Par essence, les fromages de type Camembert de Normandie, Brie ou Coulommiers sont mous. Vous n’avez pas non plus à vous soucier de leur croûte parfois pelucheuse. Par contre, vous pouvez facilement reconnaître un fromage périmé par la couleur jaune de la pâte et son odeur très forte.

Les fromages à pâte cuite

Lorsque les fromages à pâte cuite (Comté, Abondance, Raclette) commencent à périmer, ils développent des tâches banches à leur surface. Vous pouvez également sentir un goût légèrement corsé. Pour éviter le gaspillage, il suffit par exemple de faire cuire la Raclette pour le rendre comestible et sans risque pour votre santé. Sinon, grattez simplement les parties endommagées et vous pourrez à nouveau savourer votre fromage.

Les fromages à pâte fraîche

Comme les fromages de chèvre frais, l’on reconnaît les fromages à pâte fraîche périmés par des moisissures bleutées ou grises. Si les fromages conservent leur goût d’origine, retirez juste les parties abîmées et dégustez sans crainte.

Les fromages à pâte persillée

La pâte du fromage bleu est naturellement de couleur bleue. Par conséquent, il est difficile de dire si le fromage bleu est périmé. Cependant, si la surface devient visqueuse ou huileuse, c’est la preuve qu’il faut s’abstenir de le manger. Autrement, il devient acide sur la langue et peut présenter du pénicillium aux nuances jaunes, roses ou bleu vert.

Quels fromages peuvent être consommés après la DDM ?

Les fromages de chèvre et de brebis peuvent être consommés quelques semaines après la DDM. Il en va de même pour les fromages à pâte molle, à pâte pressée cuite (gouda…) et non cuite (parmesan…). Cela signifie que vous pouvez savourer tranquillement votre fromage sans devoir le jeter à la poubelle. Pour prévenir les risques pour la santé, conservez toujours correctement les fromages après leur ouverture.

Vous pouvez consommer le Gruyère et le Camembert jusqu’à 15 jours après la date de durabilité minimale indiquée. Pour les autres types de fromage tels que les fromages à pâte persillée (Roquefort, Bleu d’Auvergne, etc.), l’intervalle de consommation n’est que de 2 semaines après la DDM. Quant aux fromages à pâte fraîche comme le Saint Môret, ils ne sont comestibles que quelques jours uniquement après la date indiquée.

La durée de conservation correcte après ouverture du produit est également indiquée sur l’emballage du fromage. Cependant, si celui-ci commence à moisir ou à sentir bizarrement, il vaut mieux ne pas s’y risquer.

Est-ce grave de dépasser la date de péremption ?

Les produits d’épicerie ne représentent pas de véritables de danger pour la santé, contrairement à la viande ou les œufs qui ne peuvent être mangés périmés. Les risques associés comprennent souvent les troubles digestifs et l’intoxication alimentaire. En ce qui concerne le fromage, il ne se périme pas vraiment. Comme mentionné bien plus haut, vous pouvez en manger pendant un certain temps, même si la date de durabilité minimale est dépassée. Vous risquez tout simplement de manger un fromage au goût altéré et moins riche nutritionnellement. En effet, après sa date de péremption, un fromage perd sa teneur en vitamines.

Attention toutefois à ne pas consommer de fromages frais au lait cru non pasteurisé après leur DDM. Parmi ces derniers, il y a notamment le Salers, le Morbier, le Picodon… En effet, le lait et le caillé ne sont pas pasteurisés et vous encourrez des risques sanitaires réels.

Voir nos box Voir nos box
Autres d'articles
btnimage