L’Argentine : grand producteur de fromage de l’Amérique du Sud

Septième producteur mondial de fromage, l’Argentine est connue pour son panel de produits artisanaux. Le pays produit environ 10 kg de fromages par habitant, dont 6 kg de fromages crémeux (Muzzarella, Cremoso, Cuartirolo, etc.), 2,7 kg de fromages à pâte semi-dure (Pategras , Mar Del Plata…) et 1,3 kg de fromages à pâte dure (Reggianito, Sardo, etc.). Pour tout dire, la moitié de la production laitière argentine est transformée en fromage.

D’après les chiffres, un Argentin consomme en moyenne 11 kg de fromage par an, contre 23 kg en France ou en Suisse. Preuve que le pays de la pampa et du tango sait apprécier ce mets. D’ailleurs, il entre dans l’élaboration de nombreuses recettes nationales. Plus encore, saviez-vous qu’il existe une route du fromage en Argentine ? Appelée Ruta del Queso, cette route située à 100 km de Buenos Aires vous permet de goûter aux fromages locaux proposés par divers producteurs du coin. Fromage de vache, de chèvre ou de brebis, il y en a pour tous les goûts !

Qui sont les producteurs de fromages en Argentine ? 

La moitié de la production fromagère de l’Argentine vient de petits établissements agroalimentaires. Par ailleurs, on trouve également un bon nombre d’artisans locaux éparpillés le long de la route du fromage, dans le village de Suipacha, situé dans la province de Buenos Aires.

Puis, il y a Saputo, le numéro un du marché argentin des fromages. La firme contrôle les prix de presque toutes les catégories de fromages. 

Quels sont les fromages argentins ?

Le patrimoine fromager argentin est constitué de 80 types de fromages. La plupart ont été inventées par les producteurs locaux, d’autres sont inspirés des fromages français, suisses britanniques, etc.  

On produit tous types de fromages : des crémeux, des fromages à pâte molle, à pâte semi-dure ou dure, des râpés… issus de lait de vache, de chèvre ou de brebis.

Carcarana, Tafi de Tucuman, Peregrina, Chinchilla, Las Penas, Manantial Tandilera, L’Oriental, Neuquen, Rio Cuarto, Lobos, Lehmann, Tandil, Banquete, Atuel, Mar Del Panta, Quesillo du Noroeste, Colonia, cremoso, Chubut, Pategras… sont quelques-uns des fromages locaux, nommés selon leur province d’origine. Des fromages que vous pourrez découvrir et déguster lors de la fête nationale du fromage au mois de février, à Tafi del Valle, dans la province de Tucuman,.   

Parmi les fromages au lait de vache, on trouve :

  • l’Azul : un fromage à pâte persillée ;
  • le Chubut ;
  • le Cuartirola ;
  • le Goya ;
  • le Pategras ;
  • le Quesillo : un fromage à pâte molle ;
  • le Tafi ;
  • le Tandil ;
  • le Trebolgiano ;
  • etc. 

Parmi les fromages étrangers réinventés par les producteurs argentins, il y a :

  • le Pepato : un fromage au lait de brebis inspiré du pecorino ;
  • le Rebleusson, qui comme vous l’auriez deviné est inspiré du Reblochon français, mais ressemble plus à un munster ;
  • le Provoleto, un fromage inspiré du Provolone italien ;
  • le Reggianito dérivé du Parmesan.

On trouve également du Brie, du Camembert, du Gruyère, du Morbier, du Chevrotin, du Cheddar, de la Sainte-Maure, du Criollo (un fromage mexicain à base de lait de vache), etc. 

Où produit-on principalement les fromages argentins ? 

Les fromages argentins sont essentiellement produits sur la route du fromage, dans la région de Buenos Aires, à 100 km de la capitale argentine. 

Depuis quand le fromage est-il fabriqué en Argentine ? 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la production de fromage n’est pas récente en Argentine. En effet, dès 1810, Domingo Faustino Sarmiento décrit dans son ouvrage « Facuno » une production artisanale de fromage en Argentine. Toutefois, les premiers immigrants en Argentine élaborèrent les premières recettes au XIXe siècle en s’inspirant des produits de leur pays d’origine. 

Plus tard, de nombreuses recettes furent inventées et nommées selon leur province d’origine. 

Quelles races de bêtes pour fabriquer du fromage ?

L’élevage bovin argentin est principalement concentré sur la production de viande. Toutefois, on trouve aussi des races laitières qui donnent du lait d’exception et en grande quantité. D’ailleurs, la production laitière argentine est en forte hausse ces dernières années. Le pays est aujourd’hui le 9e producteur de lait avec 11,2 millions de litres. 

Ces races ont été importées d’Espagne à l’arrivée des conquistadors. La race Criollo, issue de bovins espagnols introduits il y a des siècles est la seule qui est qualifiée de race locale. 

Que faire avec des fromages argentins ?

Les puristes mangeront les fromages argentins tels quels, en apéritif ou après le repas pour apprécier leurs saveurs. D’ailleurs, en Argentine, le « picada » (plateau de fromages et de charcuterie) est très populaire en guise de déjeuner ou de buffet dînatoire.

On peut également déguster les fromages dans des plats typiques tels que les empanadas. On les retrouve même en asado (la fameuse grillade argentine). Ils entrent également dans des recettes classiques telles que la pizza ou encore les pâtes.

Autre recette à base de fromage argentin : l’El Batata. Il s’agit d’une tranche de fromage de type Cantal que l’on recouvre d’une bonne couche de pâte de coings. Vous pouvez aussi le cuisiner en provoleta (fromage du même nom délicatement saisi et rôti à la parrilla).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • box connaisseur
    Livraison en 48H

    En France, au départ de la fromagerie

  • box connaisseur
    Garantie fraîcheur

    Colis isotherme avec gel réfrigérant.

  • box connaisseur
    Paiement 100% sécurisé

    Protocole SSL et 3D secure

btnimage