Les fromages normands

Reconnue pour ses spécialités culinaires comme l’escalope ou l’omelette de la mère Poulard, la Normandie est une région française qui a depuis toujours séduit amateurs et experts par ses fromages labellisés. La qualité de la production laitière et les vaches de race normande qui pâturent librement dans les prairies naturelles ont fait de ce produit laitier un véritable emblème du nord du pays.

Dans cet article, découvrez les différents fromages qui font de la Normandie un terroir de charme et exceptionnel.

Le camembert de Normandie

Le camembert de Normandie est certainement le fromage le plus fameux de la région avec son Appellation d’Origine Conservée (AOC).

Fabriqué pour la première fois dans le village ornais, il présente une pâte molle et une délicate croûte fleurie, à base de lait cru de vache. Moulé successivement en 5 couches à la louche et égoutté de manière spontanée, le camembert de Normandie révèle un goût légèrement salé et lacté, qui deviendra plus fruité avec le temps d’affinage. D’ailleurs, son affinage dure en moyenne de 30 jours.

En outre, il mesure 11 cm de diamètre et 3 cm d’épaisseur pour un poids avoisinant les 250 g. Avec ses 45 % de matières grasses, il peut être affiné de deux façons : à cœur et demi-affiné.

Pour choisir un bon camembert de Normandie, référez-vous à la croûte duvetée recouverte de pigmentations rouges. Encore faut-il qu’il soit souple au toucher, sans relever la moindre mollesse. En tout cas, pour apprécier la dégustation, préférez un cidre brut avec l’incontournable pain de campagne, idéal pour accompagner le fromage. Vous pouvez également l’étaler sur un pain d’épices ou des biscuits salés, ou sinon, le consommer en fondue. Bref, ce fromage est un vrai régal pour les palais.

A lire également : Fabrication et AOP du camembert et Pourquoi le camembert est il blanc ?

Le Pont-l’Évêque

Historiquement, le Pont-l’Evêque avait pour nom d’origine « Angelot », une pièce de monnaie anglaise. Il aurait été créé par des moines, et ce n’est au XVIIIe siècle que ce fromage a pris son nom actuel. Il figure également parmi les plus anciens fromages de la Normandie.

Fabriqué à partir de lait de vache frais, celui-ci est chauffé à 40 °C et additionné de présure. Sa pâte est molle et lavée durant la fabrication, et sa croûte présente un aspect jaune orangé au toucher lisse. Par ailleurs, la pâte se caractérise par une onctuosité et une tendresse qui révèlent un goût délicatement salé, de quoi plaire à vos papilles. Le fromage prend une structure carrée (ce qui le différencie du Livarot) de 10 cm de côté et 3 cm d’épaisseur, pesant entre 300 g et 350 g. La durée d’affinage du Pont-l’Evêque varie entre 5 et 6 semaines dans des caves humides.

Appréciez un bon Pont-l’Evêque par sa saveur prononcée, sa pâte souple, et sa croûte jaune d’or brillante. Sa consommation se fait avec ou sans la croûte. Dans tous les cas, du pain levain et des fruits secs feront l’affaire pour déguster ce produit du terroir aux arômes de noisette. Et surtout, n’oubliez pas de l’accompagner avec du vin rouge.

Le livarot

Le Livarot tire son nom de sa ville de provenance dans le département du Calvados. Ce fromage est unique en son genre puisque sa production provient du lait écrémé lequel est emprésuré, brassé, moulé, puis retourné pour pouvoir égoutter le fromage.

Caractérisé par sa croûte lavée et molle de couleur orange, le livarot renferme un goût assez relevé qui tend vers une saveur faisandée selon son degré d’affinage. Autre caractère de ce fromage, sa croûte se forme au cours de l’affinage, qui dure 3 mois environ dans les caves humides, et son lavage s’effectue avec de l’eau salée additionnée à un colorant végétal appelé roucou, ce qui lui donne cette couleur jaune paille.

Sa mensuration est constituée de 12 cm de diamètre et 5 cm d’épaisseur, avec un poids qui varie entre 350 g à 500 g. De plus, le Livarot prend une forme cylindrique entourée par 5 bandelettes, d’où son surnom colonel.

Une croûte fine et lisse, avec une odeur prononcée et un corps souple au toucher, voilà ceux qui font un bon Livarot de la Normandie. Ce fromage se mariera parfaitement avec la préparation d’un gratin de pommes de terre ou d’une quiche. La fondue est aussi un excellent choix si vous préférez déguster uniquement la saveur exquise du fromage.

Le Neufchâtel

Apparu en l’an 1035, le Neufchâtel est le plus vieux fromage de la Normandie. Sa forme en cœur témoignait de l’affection des jeunes filles aux soldats anglais pendant la guerre de 100 ans.

Produit à base de lait de vache crémeux, la croûte du fromage est fleurie tandis que la pâte se révèle souple et moelleuse, avec une saveur délicate qu’on aurait presque dit du camembert. Sa préparation se fait dans de caves exceptionnelles, lieu propice à la floraison d’une souche de moisissures appelée Pénicillium. Grâce à ces bactéries, le fromage présente une couverture veloutée et un goût original.

Certifié Appellation d’Origine Conservée (AOC) depuis 1977, le Neufchâtel fait 9 cm de largeur et 3 cm d’épaisseur. Son poids léger de 170 g ne lui enlève rien de son goût spécifique, il reste un fromage exceptionnel du terroir normand. Ce dernier nécessite une durée d’affinage minimum de 10 jours.

Pour déguster pleinement le Neufchâtel, consommez-le avec des salades ou faites-le glisser dans une tourte, une tarte salée, ou un sandwich. Vous pouvez également en faire un soufflé au fromage, accompagné d’un bon vin rouge comme le Madiran ou le Cahors. Sans doute un plaisir gourmand qui vous fera découvrir la Normandie autrement.

Le Brillat-Savarin

Le Brillat-Savarin est le fromage à pâte riche en matières grasses le plus ancien, qui a vu le jour à la fin du XIXe siècle. L’histoire raconte que le nom de ce fromage normand a été attribué par Henri Androuët dans les années 30, en mémoire du fameux gastronome français Brillat-Savarin.

Fabriqué à base de lait entier de vache et de crème de lait de vache, il se présente tel un disque plat de 13 cm de diamètre et 3,5 cm d’épaisseur, qui pèse environ 500 g. Pour ce qui est de son affinage, celui-ci dure 1 à 2 semaines dans des caves sèches. Lorsqu’il est bien affiné, sa croûte prend une couleur blanche à ivoire. Son odeur, quant à elle, sent la crème ou le beurre frais. D’ailleurs, sa texture est si fondante et sa pâte si fine que vous n’aurez plus à chercher le meilleur des fromages.

Ce qui caractérise le Brillat-Savarin c’est aussi son goût acidulé et légèrement salé. Un mélange de parfums de champignon fait toute la beauté de ce fromage, avec des flaveurs fruitées.

Il s’accordera très bien avec des entrées chaudes comme la tarte, le gratin ou la quiche. Pour ajouter la touche finale, servez-vous d’un verre de vin blanc de Bourgogne. Un délice à ne pas rater !

Les fromages des autres régions de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • box connaisseur
    Livraison en 48H

    En France, au départ de la fromagerie

  • box connaisseur
    Garantie fraîcheur

    Colis isotherme avec gel réfrigérant.

  • box connaisseur
    Paiement 100% sécurisé

    Protocole SSL et 3D secure

btnimage