Quelle est la différence entre le brie, le coulommiers et le camembert ?

Brie, coulommiers et camembert sont des célèbres fromages français. Figurant dans la liste des fromages les plus appréciés au monde, ils font la renommée de la gastronomie de l’Hexagone. Fabriqués avec du lait cru de vache, ils partagent certaines similitudes : ce sont des fromages à pâtes molles et à croûte fleurie de couleur blanche. Cependant, on constate aussi beaucoup de différences entre les trois.

Brie vs Camembert

Tout d’abord, le brie et le camembert proviennent de deux régions différentes. Si le brie est originaire de l’Île-de-France, le camembert vient de la Normandie.

Au visuel, le brie a une couleur jaune paille, pigmentée de rouge. Pour le camembert, sa surface est striée et présente aussi parfois des pigments rougeâtres.

Niveau format, le fromage de brie est habituellement plus grand que le camembert. Le premier pèse environ dans les trois kilos tandis que le second est proposé en petite taille de 250 grammes. En outre, bien que les deux soient à peu près fabriqués de la même manière, le brie est moulé dans des roues de 1 à 1,5 pouces d’épaisseur et de 9 à 15 pouces de diamètre. Quant au camembert, il est façonné dans des roues de 1,5 pouce d’épaisseur et de 4,5 pouces de diamètre.

En termes de saveur, le camembert est légèrement salé, avec une douce note de champignon sur la croûte. En dégustation, il se marie bien avec un bon vin rouge ou un cidre de région. Le brie, pour sa part, offre une saveur lactée. En bouche, il se révèle plâtreux alors que le camembert est plus crémeux.

Enfin, le camembert s’affine plus vite que le brie. Son affinage prend environ 4 à 5 semaines alors que celui du brie va de 6 à 8 semaines.

Brie et Coulommiers

Le coulommiers trouve son origine dans la commune de Coulommiers, à Seine-et-Marne. Selon la légende, il aurait été inventé pour faciliter le transport du brie, trop grand et trop fragile. Aussi connu sous le nom « brie de coulommiers » ou « brie petite moule », le coulommiers serait donc une variante plus petite du brie. Se présentant sous forme de disque, il mesure entre 15 à 20 cm de diamètre pour 3 cm d’épaisseur, et pèse jusqu’à 500 grammes. D’une texture moelleuse, voire coulante, ce fromage fond en bouche et donne un nez de champignon frais et de lait chaud. Sa saveur fruitée et un peu noisette rappelle celle du Brie de Montereau ou du Brie de Melun. Aussi, il peut être doux ou puissant et typé selon la durée d’affinage. En moyenne, celui-ci dure 3 à 4 semaines en cave fraiche. En dégustation, il s’accorde à merveille avec un vin rouge léger ou un vin blanc sec.

Au regard, le coulommiers est reconnaissable par sa croûte duveteuse au velours blanc, tacheté orangé après un long affinage. De couleur jaune pâle, sa pâte est lisse, souple et brillante.

Enfin, le brie de Melun et le brie de Meaux sont protégés par une appellation AOP. L’attribution de cette appellation au fromage columérin est plus complexe étant donné que son nom est déjà passé dans le langage courant.

Différence entre Camembert et Coulommiers

Le camembert est produit en Normandie et le coulommiers à Coulommiers.

À première vue, le coulommiers est de taille intermédiaire entre le camembert et le brie. Ce fromage ressemble à un gros camembert. Il pèse deux fois plus que ce dernier : soit 250 grammes pour le camembert contre 500 grammes pour le coulommiers. Idem pour la taille, un diamètre de 20 cm pour le coulommiers contre 10 cm pour le camembert.

En termes de goût, les deux fromages ont une saveur fruitée, mais avec une petite note de noisette pour le coulommiers. En revanche, le camembert est plus prononcé et a une odeur de terre humide. Tandis que le coulommiers est plus doux et sent le champignon frais. Pour la dégustation, camembert et coulommiers s’associent bien avec du vin rouge et du vin blanc sec.

En ce qui concerne l’apparence, le coulommiers se distingue du camembert par sa pâte de couleur jaune paille et moelleuse. Plus souple, celle du camembert est de couleur blanche, hachurée et pigmentée en rouge.

La technique de fabrication reste artisanale pour les deux et suit à peu près le même principe. Le moulage se fait manuellement à la louche. Par contre, il faut 5 à 6 litres de lait pour fabriquer un bon coulommiers. Le camembert n’en demande que 2 litres. De plus, le coulommiers est fermenté avec un champignon appelé Pénicillium candidum alors que le camembert et le brie le sont avec du Pénicillium camemberti.

Pour ce qui est de l’affinage, le camembert et le coulommiers vieillissent à peu près à la même vitesse, soit 4 à 5 semaines.

Enfin, le coulommiers est plus riche en matière grasse que le camembert : soit un taux de matière grasse de 25 % pour le premier et 20 % pour le second.

A lire également sur le sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • box connaisseur
    Livraison en 48H

    En France, au départ de la fromagerie

  • box connaisseur
    Garantie fraîcheur

    Colis isotherme avec gel réfrigérant.

  • box connaisseur
    Paiement 100% sécurisé

    Protocole SSL et 3D secure

btnimage